Campagnes mondiales menées par des citoyens du monde pour répandre une culture de paix et promulguer un droit international pour la paix

0 29-05-2018 - saa 11:48, Jean De Dieu

Les conflits mondiaux liés au terrorisme et aux différends se répandent dans la couverture médiatique, et la société internationale se pose à nouveau la question sur la paix. Les citoyens du monde entier qui surveillent les conflits dus à l’intolérance religieuse ou à la lutte de pouvoir cherchent volontairement des solutions pratiques pour parvenir à la paix et font le nécessaire.

Des campagnes mondiales de paix à l’occasion de la ‘5e Commémoration annuelle de la Déclaration de la paix mondiale’ ont été organisées en mai dans plus de 100 villes dans 50 pays par la jeunesse, des citoyens, des groupes civiques et les médias pour promouvoir la consolidation de la paix. La Déclaration de la paix mondiale a été annoncée en 2013 par Culture céleste, Paix mondiale et Restauration de la Lumière (HWPL), une ONG internationale pour la paix affiliée à l’ECOSOC des Nations Unies, pour appeler tous les membres de la société à travailler ensemble comme messagers de la paix.

En Corée du Sud où le récent sommet inter-coréen a rompu une décennie de la période tumultueuse de tension, l’événement ayant pour thème ‘Instaurer la paix sur la péninsule coréenne’ s’est tenu simultanément dans 12 villes le 25 mai, le jour où avait été proclamée la ‘Déclaration de la paix mondiale’. Il visait à chercher des échanges libres entre le Sud et le Nord, basés sur des activités de paix exercées par les citoyens, et à les encourager à jouer un rôle actif pour le progrès de la consolidation de la paix sur la péninsule coréenne.

Man Hee Lee d’HWPL, qui a récemment visité l’Europe afin de promouvoir la paix avant l’événement du 25 mai, a déclaré: « De nombreux dirigeants du monde entier ont manifesté leur soutien à l’unification pacifique de la péninsule coréenne, et des étudiants et des jeunes des pays que nous avons visités ont écrit des lettres pour soutenir cette idée. Je suis certain que, comme toute l’humanité désire la paix, la péninsule coréenne et le monde verront la paix. »

Dans son discours de félicitations, M. O-hee Ryu, directeur de l’Association des anciens combattants de la Corée, a déclaré: «Nous, les Coréens, il nous manque une Corée. Mon pays où il n’y avait pas de guerre me manque. Protégeons notre belle jeunesse pour qu’elle ne soit plus piétinée par la guerre. Créons un meilleur avenir, un monde de paix où la noble vie donnée par le ciel est respectée. »

Le Groupe International de la Jeunesse pour la Paix (IPYG), l’organisation hôte affiliée à HWPL, a recueilli des ’lettres de paix’ écrites par des fonctionnaires, des représentants sociaux et des citoyens du monde entier. Selon l’IPYG, ces lettres seront délivrées aux dirigeants des deux Corées.

Des bénévoles et des citoyens de divers pays y compris les Etat-Unis, l’Inde, la Chine, la France (les noms des Etats peuvent être modifiés selon la succursale), et aussi l’Afghanistan et la Palestine où il y a des conflits, se sont rassemblés pour mener diverses activités comme la marche pour la paix, l’envoi de lettres de paix et la campagne de signatures afin de légiférer un droit international pour la paix et de répandre une culture de paix.

Répondant à la nécessité d’établir un cadre juridique pour éradiquer les différends et les conflits armés, HWPL a proposé la ‘Déclaration pour la Paix et la Cessation des Guerres (DPCW)’ qui incarne la valeur de la ‘Déclaration de la paix mondiale’ en tant que solution pour la paix mondiale, non seulement aux dirigeants politiques, religieux et de l’éducation de la société internationale, mais aussi à la jeunesse, aux femmes et aux médias.

La DPCW composée de 10 articles et 38 clauses aborde les principes de résolution des conflits et de coopération internationale pour la consolidation de la paix tels que le respect du droit international, le règlement pacifique des différends et la diffusion d’une culture de paix. La société civile à travers le monde mène une éducation à la paix, des projets de la culture de paix et une ‘Campagne Légiférer la paix’ afin d’établir un droit international de paix juridiquement contraignant et la construction d’un environnement pacifique dans la société en coopération avec HWPL.

« Les citoyens ont le pouvoir d’exhorter les dirigeants politiques à établir la paix à notre époque et si les dirigeants aiment le monde, les nations et les peuples, ils doivent travailler ensemble à l’établissement du droit international pour la paix », a ajouté le président Lee.

Kumenyekanisha
Kumenyekanisha

Izindi nkuru wasoma

Kumenyekanisha

ANDIKA ICO WIYUMVIRA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'ICIYUMVIRO CAWE

Nta ciyumviro kirajako. Ba uwa mbere!  

Kumenyekanisha